Secteurs d'intervention

Keur d'Afrique soutient et accompagne au Sénégal des projets locaux initiés par les villageois. L'association s'appuie sur un suivi rigoureux sur place de Caritas. Les sept pôles principaux des actions de KdA sont :

Education

Eau potable

Santé

Maraîchage

Riziculture

Pépinières

Micro-crédit

La quasi-intégralité des moyens à la disposition de Keur d'Afrique sert à des réalisations sur place. Les frais de fonctionnement de KdA en France ne dépassent pas 300€ annuellement.

Donations PayPal

Votre don ouvre droit à une déduction fiscale. Paiement sécurisé par carte bancaire via PayPal.



Vous pouvez aussi faire un don par chèque ou virement. Pour avoir plus d’informations sur les dons ou sur notre association, n’hésitez pas à prendre contact avec nous (tresorier @ keurdafrique.org).

Actions envisagées en 2014

I - Dans le domaine de l’eau

  • Adduction d’eau à Sob Niakhar

    Le projet consiste à prolonger un réseau d’eau existant de 690m pour alimenter le village de Sob Niakhar avec une borne fontaine.

    Coût du projet : 2 616€ 

  • Adduction d’eau à Kobosikine

    Extension d’un réseau d’eau existant de 500m pour alimenter le village de Kobosikine avec une borne fontaine.

    Coût du projet : 2 042€ 

  • Adduction d’eau à Kothiokh 

    Réalisation d’une adduction d’eau de 11 kms avec 10 bornes fontaines pour desservir le village de Kothiokh.

    Coût du projet : 66 800

    Ce projet sera complété par une partie assainissement en 2015.

     

    II - Dans le domaine de la santé

    Soutien achats médicaments antipaludéens

    Cet achat concernera le dispensaire de Bicol et la case de santé de Songhorma

    Coût du projet : 1 050€

     

    III - Dans le domaine de l’éducation

    Piste à creuser : développement d’une filière professionnelle au niveau des collèges en lien avec les artisans locaux.

     

    IV – Cultures

    Jardins maraîchers

    4.1 Création de 2 jardins maraîchers dans 2 nouveaux villages : Rofangé et un autre village à déterminer.

                Coût du projet : 2 000 €

    4.2 Renforcement de jardins existants

    Creusement de nouveaux puits dans des jardins existants, achat de petit matériel (arrosoirs, hilaires).

                Coût du projet : 2 000€

    4.3 Plantation d’arbres fruitiers dans plusieurs jardins maraîchers (manguiers, anacardiers…)

                Coût du projet : 600€ 

    Charrettes et chevaux

    Pour compléter les charrettes achetées en 2013, 2 nouvelles charrettes avec chevaux seraient nécessaires pour transporter les récoltes des jardins maraîchers.

                Coût du projet : 1 600€

    Relance de la riziculture

    Dans la continuité de ce qui a été fait depuis 2010, cette aide permettra de poursuivre la relance de la culture du riz dans cette zone.  

                Coût du projet : 2 000 €  + Une somme supplémentaire de 500€ est à prévoir pour le battage et le décorticage du riz qui nécessitent la location de matériels.

    Emploi pour le suivi des projets agricoles

    Reconduite du poste de Mathias pour l’année 2014 afin qu’il assure le suivi des projets : jardins maraîchers, reboisement, riziculture et assure un rôle de conseiller technique auprès des groupements maraîchers.

          Coût du salaire : 1 500 €

  • Micro crédit

     

    Renforcement du micro crédit suite aux nombreuses demandes sur place en ce qui concerne notamment l’embouche-bovine, afin que plus de jeunes puissent accéder au micro crédit.

Coût du projet : 2 000€

 

-         IV - Formation

v  Classes d'alphabétisation pour les femmes des groupements maraîchers

Dans la continuité de ce qui a été fait en 2012/2013, les 420 femmes ayant bénéficiées de cours d’alphabétisation en 2013 continueront la formation et environ 200 nouvelles femmes débuteront leur 1er cycle.

L’objectif à terme étant de former les femmes des différents groupements maraîchers afin qu’elles puissent correspondre entre elles, réaliser la comptabilité de leurs activités, élaborer des fiches techniques en sérère sur les techniques culturales, sur les périodes d'épandage du fumier, sur les maladies et sur la transformation des produits.

Coût de la formation : 2 000 € (avec la nourriture et l’hébergement)