Maraîchage - Eau - Education - Santé

Réalisations 2009 - 1 de 4

Maraîchage

Jardins maraîchers

Nature : réaliser des jardins maraîchers dans lesquels seront cultivés fruits et légumes par les femmes des villages en complément des cultures céréalières. En 2009 Keur d’Afrique a poursuivi son aide aux populations en créant de nouveaux jardins dans 2 villages qui en ont fait la demande, il s’agit de :

Image -Konem
  • Montant = 1000€

-MBassis

  • Montant = 1000€

D’autres projets ont complété des jardins déjà en place :

-Sobeme : création d’un puits supplémentaire et achat de petits matériels

  • Montant = 500€

-Modane, Ndoffane, Bakhoume : Réalisation d’un deuxième puits dans chacun de ces jardins

  • Montant = 500€
  • Installation de systèmes de poulies dans les jardins financés pour 1200€

Objectifs : - Améliorer l’équilibre alimentaire des villages : en effet l’alimentation est très peu équilibrée et les villageois, y compris les enfants, se contentent bien souvent de mil ou de riz avec peu de viande, encore moins de légumes. Une partie de la production du jardin servira donc à varier les repas et à apporter un complément nutritionnel.

Avancement du projet : travaux terminés

Image

Maraîchage - Eau - Education - Santé

Réalisations 2009 - 2 de 4

Dans le domaine de l’eau

· Adduction d’eau pour le village de Parare

Nature : étendre le réseau d’adduction d’eau provenant du forage de Bicole jusqu’au village de Parare distant de 2.2Km et construire une borne fontaine dans le village pour desservir les habitants.

Objectifs : - Amélioration des conditions de vie, de santé (diminution des maladies hydriques), d’hygiène en offrant aux habitants de la Commune de Parare de l’eau potable, en toutes saisons y compris à la saison sèche.

-Amélioration de la vie sociale : plus d’autonomie pour les femmes et les enfants en leur évitant les contraintes de temps, de trajet et de fatigue liés à l’approvisionnement vitale de l’eau potable.

-Gain de temps pour les femmes pour la culture

-Amélioration du taux de scolarisation notamment en saison sèche pour les enfants.

Coût du projet : 5600€

Avancement du projet : travaux terminés

Image

· Adduction d’eau pour les villages de Logdir et Sassar

Nature : Le projet consiste à réaliser à partir du forage de Diohine, deux adductions d’eau, une première de 4.478 Km pour le village de Logdir et une seconde de 1.8km pour le village de Sassar avec la réalisation de 7 bornes fontaines et deux abreuvoirs.

Objectifs : - Réduction des distances parcourues à la recherche de l’eau potable

- La population des deux villages a accès à l’eau potable

- Diminution du taux de prévalence des maladies hydriques

- Réduction de la surcharge des travaux domestiques

- Développement des cultures de contre saison (maraîchage) et de l’arboriculture fruitière

- Réduction de l’exode des jeunes vers les centres urbains

- Augmentation du taux de scolarisation des jeunes filles notamment en saison sèche

Coût du projet : 41 588 €

Avancement du projet : travaux terminés
Maraîchage - Eau -Education - Santé

Réalisations 2009 - 3 de 4

Dans le domaine de l’éducation

· Collège de Bicole

Nature : initié par les populations locales, afin de réaliser un collège en zone rurale de huit classes. Ce projet a démarré en 2006 avec la réalisation de 2 classes (2 classes de 6eme), puis s'est poursuivi en 2007 avec 2 autres classes (de 5eme), en 2008 2 classes (de 4eme) ont été réalisées. Financement réalisé en en 2009 des 2 dernières classes (de 3eme) .

Image

Objectifs : - Accès à l'éducation jusqu'au brevet des collèges pour tous (garçons et filles) à proximité des villages.

-S'inscrire dans le développement de la région et limiter l'exode rural.

Coût du projet : 11 000€

Avancement du projet : travaux terminés


Avant et Après KdA...

Image Image

Maraîchage - Eau - Education - Santé

Réalisations 2009 - 4 de 4

Dans le domaine de la santé

Image

R éfection du dispensaire de Bicole

Nature : le projet consiste à réaliser la réfection de la toiture du dispensaire de Bicole + peinture ext./int.

Objectif : Rénover le dispensaire (toit + peinture) pour améliorer la propreté et l’étanchéité (colmater les fuites) du batiment

Coût du projet : 5150€

Avancement du projet : travaux terminés

Image
Autres :
Equipement de la case de santé de Songhorma (construite en 2008) pour 300€
Achat de médicaments anti-paludéens + moustiquaires pour le dispensaire de Bicol pour 750€